AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe

Partagez
 

 l'allimentation de bébé

Aller en bas 
AuteurMessage
Marion
fondatrice
fondatrice
Marion

Féminin
Nombre de messages : 3087
Age : 37
Localisation : 92
Date d'inscription : 27/06/2007

l'allimentation de bébé Empty
MessageSujet: l'allimentation de bébé   l'allimentation de bébé Icon_minitime1Ven 29 Juin - 9:58

Quelques grands principes


Chaque bébé est différent, aussi le meilleur moyen de bien l’alimenter est de le nourrir à la demande. Ainsi on ne réveillera jamais un bébé pour le nourrir. Il est cependant préférable de respecter un intervalle minimum de 2 heures 30 pour la digestion. Au niveau de la quantité, il boira en général ce dont il aura besoin. Parfois il finira son biberon, d’autres fois non ; dans tous les cas ne le forcez pas. Le meilleur moyen de savoir si un bébé a bien mangé est tout simplement de le regarder après la tétée ; un bébé qui s’endort calmement et dort au moins 2 heures 30 est un bébé satisfait.

Les premières semaines, il est normal qu’il aie faim la nuit, son corps ne renfermant pas les réserves énergétiques nécessaires pour rester à jeun 6 ou 8 heures.

Durant les trois premiers mois, un enfant bien nourri prendra en moyenne 150 à 200 grammes par semaine.


Allaitement


Le lait maternel est la meilleure alimentation au début de la vie. La plupart des maternités préconisent aujourd’hui un allaitement précoce ; un bon démarrage est en effet essentiel. De plus cela permettra au bébé de se nourrir du colostrum, liquide produit les tous premiers jours après l’accouchement, extrêmement riche en protéines, sels minéraux et éléments immunitaires.

Quant à la fréquence des tétées, elles seront en moyenne au nombre de 8 les 15 premiers jours, au nombre de 7 de 15 à 30 jours, puis de 6 à 5.

Le sevrage, qui a souvent lieu à la reprise du travail vers 3 mois, devra se faire progressivement, sur une période de 15 jours. Avant 4 mois, le lait maternel sera remplacé par un lait 1er âge, après par un lait 2e âge. On remplacera d'abord la tétée la moins abondante par un biberon de lait pendant 4 ou 5 jours, puis la seconde tétée, et ainsi de suite par palier de 4 ou 5 jours pour que l’enfant puisse s’habituer


Le biberon


Les 4 premiers mois, vous utiliserez du lait 1er âge. La fréquence des biderons correspond à celle des tétées. A titre indicatif, un nouveau-né prendra quotidiennement 6 à 7 biberons de 90 gr d’eau + 3 mesures de lait. Les rations augmenteront au fil des semaines, par tranche de 15 gr d’eau + ½ mesure de lait. Ainsi, vers 4-6 semaines, la ration sera en moyenne de 150 g d’eau + 5 mesures de lait. Une supplémentation en vitamine D et en fluor sera généralement prescrite par le médecin.

A partir de 4 mois, on passera au lait 2ème âge (ou lait de suite).


Diversification de l’alimentation


Si autrefois on préconisait la diversification dès 3 mois, face à l'augmentation des allergies alimentaires, la plupart des pédiatres conseillent aujourd’hui de la repousser à 5-6 mois. En utilisant le lait 2e âge à partir de 4 mois, l'introduction d'une alimentation variée n'est pas urgente, et elle ne doit en aucun cas se substituer au lait. Jusqu’à 12 mois, celui-ci est indispensable à raison d’1/2 litre par jour.

La diversification doit se faire très progressivement (pas plus d’un élément à la fois), sans jamais forcer l’enfant. L'idéal est de la commencer au 6ème mois, même si aujourd'hui, de nombreux bébés sont diversifiés dès 4-5 mois.

A partir de 4 ou 5 mois :
- farines infantiles sans gluten. On commencera par une cuillère à café rase (soit 1 à 2 %) pour arriver progressivement à 10% à 10-12 mois.
- fruits ou légumes. Les fruits (sauf les fruits rouges) seront donnés en compote ou en jus frais, les légumes sous forme de soupe ou mixés. Les légumes secs ne seront introduits qu’à 18 mois.

Ainsi, un bébé de 5 mois fera 5 repas par jour, dont 3 biberons et 2 repas semi-diversifiés.

A partir de 6 mois :
- viande et poisson, une fois par jour, à raison de 10 à 15 g au début. Les portions augmenteront progressivement, jusqu’à 25 g à 12 mois. Toutes les viandes sont possibles ; elles devront être cuites puis mixées. Le poisson, maigre, sera cuit à la vapeur ou à l’eau.
- yaourts, fromages blancs : vous pourrez varier les desserts en donnant un dessert lacté au déjeuner

A partir de 10 mois :
- les œufs, cuits à la coque ou pochés, leur consommation sera limitée à un par semaine
Mixés au début, les aliments seront ensuite écrasés, puis coupés en petits morceaux. Essayez autant que possible de varier les goûts, les consistances, les couleurs ; cette période de diversification est aussi celle des premières découvertes gustatives. Les petits pots font gagner beaucoup de temps et permettent de varier les menus en toute saison. Sachez que leur fabrication est contrôlée à tous les stades et assure un parfait équilibre nutritionnel. Enfin, pensez à faire boire l’enfant. L’eau reste sa boisson de choix.

Pour les enfants présentant un risque d’allergie, la diversification commencera plus tard, suivie par le médecin. Dans tous les cas, celui-ci reste le meilleur conseiller pour vous guider durant cette période de diversification.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://entrevousetnous.exprimetoi.net
 
l'allimentation de bébé
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: l' arrivée de(s) bébé(s) :: info; accouchement et après-
Sauter vers: